ENFANT, ADOLESCENT MAL DANS SA PEAU - Reiki, Sophrologie & Relaxation en Seine et Marne

Publié le par Sylvie

ENFANT, ADOLESCENT MAL DANS SA PEAU

                   Il ne veut pas du psy ...





"Il n'y a pas que la psychothérapie classique. Face à un adolescent en souffrance, il faut faire preuve d'une grande souplesse et lui offrir une palette de thérapies la plus large possible"
                                                                                         Patrick Delaroche, psychiatre


Alors qu'il est facile d'emmener un jeune enfant consulter, il devient plus compliqué de convaincre un ado. Et il arrive qu'il interrompe une thérapie parce que "ça le gave". Or, il est malheureux et vous n'arrivez pas à lui procurer l'aide dont il a besoin.


Pas de panique : il n'y a pas que la psychothérapie classique !


La sophrologie, qui a fait ses preuves, ne contraint pas l'ado à exprimer son malaise avec des mots, le fameux "Qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas ?" qui a le don de le faire fuir.


Cette méthode est fondée sur un travail de relaxation et de respiration. Par ce biais, on apaise les tensions physiques pour mieux apaiser les tensions psychiques.


Lors de la séance de sophrologie, je ne demande rien à l'adolescent si ce n'est d'apprendre à se détendre. Quand il constate qu'il est en mesure de s'apaiser tout seul. c'est un grand soulagement pour lui. C'est une autonomie pour lui (elle) à l'âge où le corps semble lui échapper.


Ainsi, quand il (elle) sent l'angoisse ou la colère monter en lui, l'adolescent peut reprendre les exercices de respiration que je lui ai appris pour retrouver le calme.


J'applique également une autre technique : la visualisation. Je lui indique la marche à suivre pour arriver à visualiser mentalement les épreuves à venir et surtout à les envisager sous un angle positif. S'imaginer en train de réussir le prochain contrôle d'anglais ou de mathématiques permet de mieux s'y préparer plutôt que de ressasser "je n'y arriverai jamais".

Si vous souhaitez d'autres renseignements, n'hésitez pas à me contacter par mail
duclossy@wanadoo.fr




Commenter cet article

Ma,uel, massage et compagnie 01/10/2008 23:42

C'est vrai que le travail de thérapie avec les ados n'est pas simple. Vous pointez plusieurs écueils. La sophro permet aux troubles de se régler par le symbole et d'éviter le face à face de la parole. Mais il y a avec les adolescents, une nécessité d'être "cash" dans notre approche de la relation. De dire en tant que thérapeute ce que l'on ressent face à lui. Cette franchise permet en général d'avancer vite sur la plupart des problématiques.

Sylvie 02/10/2008 00:19


et oui Manuel, ce n'est pas toujours simple. L'approche de la relation est délicate déjà, l'enfant ou l'adolescent est méfiant par rapport à "cette adulte" chez qui on l'amène ! Pour lui, tout
adulte thérapeute est considéré plus ou moins comme "psy". Etablir un lien de confiance... c'est déjà beaucoup et tellement gratifiant tant pour lui que ... pour moi. Etre "cash" demande un peu de
temps, histoire de laisser la confiance s'installer.... Mais vous avez raison, le jeu de la transparence est primordial mais il faut y aller à tâtons au risque de voir l'enfant se fermer... comme
une huitre.
Merci pour votre commentaire .... ils sont bien mignons les petits poissons de votre site !