FLEURS DE BACH - Reiki, Sophrologie & Relaxation en Seine et Marne

Publié le par Sylvie




                                                          
        Pour l'équilibre
     Les Fleurs de Bach  

     
                 
Bactériologiste puis médecin homéopathe, Edward Bach acquit une grande réputation pour ses nombreuses recherches.

Mais il se trouva vite insatisfait des ressources offertes par la médecine allopathique. Il découvrit dans sa pratique médicale quotidienne que la plupart des affections ou maladies sont induites par les attitudes mentales négatives ou par des comportements ou des états d'esprit dysharmonieux.

En effet, les patients élaboraient en quelques mois ou quelques années des schémas mentaux de réactions aux émotions et aux évènements de leur vie (peur, intolérance, impatience, résignation, indifférence...).

En tant qu'homéopathe, il connaissait bien la loi de la similitude. Le principe est simple : toute substance qui peut provoquer des symptômes à forte dose peut aussi les supprimer si elle est employée à des doses très faibles.

Il identifia 38 états émotionnels négatifs à créa une essence à base de fleurs ou de plantes pour chacun d'eux selon les principes élaborés par Samuel Hannemann (père de l'homéopathie).

Chaque elixir vise une émotion spécifique. Il peut être pris seul ou mélangé à d'autres pour adapter leurs effets aux besoins du moment.

A condition de bien identifier le motif de notre fragilité émotionnelle (peur, découragement, indécision...) ces élixirs floraux apportent un réel bienfait, en deux ou trois jours.

A essayer toutefois, le célèbre "Rescue" à utiliser en cas de crise d'angoisse.

Je vous ferai un petit résumé des élixirs au cours des jours qui viennent. 

Vous voulez en savoir plus ? Vous avez déjà testé ?
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.

Publié dans Les petits conseils

Commenter cet article

Danielle 11/09/2008 11:41

Bonjour Sylvie,j'ai déjà testé les fleurs de Bach, il y a longtemps et je n'étais peut être pas en mesure à cette époque d'apprécier leur efficacité (j'étais bien plus mal qu'actuellement, c'est peu dire... ).J'avais utilisé le rescue, et un ou deux autres, mais je ne sais plus lesquels. Je n'ai pas persévéré, et finalement j'ai oublié.Merci d'en parler, et de me rappeler qu'il y a un grand nombre de choses à notre disposition pour notre mieux être. A bientôtDanielle

Sylvie 11/09/2008 12:17


Et oui Danielle, tant de choses existent à notre porte, devant nos yeux quelquefois trop occupés à ne voir que le négatif. Alors, si les piqures de rappel ne font pas de mal, c'est tant mieux !
Bonne journée à vous !