REIKI - Histoire de Mikao Usui

Publié le par Sylvie

HISTOIRE DE MIKAO USUI

L’histoire raconte que, dès 4 ans, Mikao Usui (1865-1926) fut envoyé dans un monastère bouddhiste où il étudia le Qi-Gong (de n
Nombreuses techniques sont d’ailleurs reprises de cet enseignement).


Il voyagea beaucoup (Chine, Etats-Unis, Europe) où il étudia les textes anciens (dont le sanscrit), la médecine, l’histoire, la psychologie, diverses religions du monde dont la religion chrétienne.


En 1922, au cours d’une retraite de 21 jours, il redécouvre l’enseignement des bases du Reiki. Après en avoir fait profiter sa famille et son entourage, il décide de le diffuser en créant un niveau librement accessible à tous, le niveau Shoden. A l’origine, il semble qu’Usui ne proposait pas de positions spécifiques sur le corps, le travail était réalisé intuitivement sur les zones en déséquilibre. Ces positions sont venues par la suite.


Fin 1922, il créé le Usui Reiki Ryoho Gakkaï et s'installe à Tokyo pour soigner où il ouvre un centre de guérison Reiki. Il y développe son enseignement en 6 degrés et rédige les cinq préceptes.


En 1923, alors qu'un puissant tremblement de terre suivi d'une grippe ravagent Tokyo, Mikao Usui et son équipe travaillent à soulager les rescapés, ce qui lui vaut de se faire remettre par l'Empereur la plus haute distinction japonaise.


Mikao Usui est mort en 1926. En 1927, ses élèves érigent un mémorial à sa mémoire dans un cimetière de Tokyo. Il est à noter que la plupart des informations proviennent de là.


Usui a enseigné à plus de 2 000 élèves (17 au niveau Shinpiden).

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article