DEPRESSION SAISONNIERE

Publié le par Sylvie

DEPRESSION SAISONNIERE ... ATTENTION

 

Nous partons le matin ... dans le noir ... et nous revenons le soir ... dans le noir. La baisse de la luminosité, l'absence de soleil... et nous voilà la mine grise et le moral dans les chaussettes.

La dépression saisonnière, qu'est-ce que c'est ?

A première vue, elle ressemble à un bon gros coup de blues. Elle semble liée à la durée et à l'intensité du jour qui diminuent mais il s'agit d'une véritable dépression qui touche 2 % de la population.

Les personnes souffrant de dépression saisonnière sont très handicapées dans leur vie de tous les jours : le travail, les relations avec autrui. Certaines peuvent prendre jusqu'à 15 kg durant l'hiver et ont des besoins de sommeil accrus (entre 10 et 16 heures). Celles qui ne peuvent satisfaire à ce besoin de sommeil se cramponnent jusqu'au vendredi avant de s'effondrer tout le week-end.

Derniers symptômes : irritabilité et fatigue intense.

Pour qu'un diagnostic soit posé, il faut qu'il survienne au moins deux hivers de suite sans épisode depressif d'une autre nature entre les deux.

Alors, si vous ressentez ces symptômes, parlez-en avec votre médecin..

A bientôt !

Commenter cet article