La suite de l'histoire... du Reiki

Publié le par Sylvie

 Après vous avoir raconté l'histoire du Japon du XIXème siècle, ses réformes et son ouverture sur le monde, je vous propose maintenant un résumé de la redécouverte du Reiki et sa sortie du territoire japonais. Il est bien entendu que ce n'est qu'un résumé et que, si cela vous intéresse, je vous recommanderai un autre site avec joie.
                            Né à la fin du XIXème siècle, Mikao Usui, étudiant fervent des sciences et religions du monde, apprend plusieurs langues dont le sanscrit et redécouvre le reiki, méthode de soin, dans des soutras vieux de 2 500 ans (soutra "sûtra" littéralement « Fil, corde ». Aphorismes, textes renfermant les entretiens ou discours attribués à un bouddha, traité de morale.) écrits par un disciphe de bouddha.

Il enseigne cet art d'imposition des mains et fonde une clinique dans les faubourgs de Kyoto. Durant toute sa vie, il initia plus de 2 000 personnes dont une dizaine à la maîtrise dont


CHUJIRO HAYASHI.
   
   
né à Tokyo ,le 5 septembre 1880, il était officier de marine et servit dans la division de patrouille de port durant la guerre russo-niponne , du 4 février 1902 jusqu'au traité de paix qui mit fin à cette guerre , le 5 septembre 1906 . Il a été formé par Mikao Usui et était un étudiant estimé. Il a ainsi reçu la permission d'avoir ses propres étudiants en Reiki, de les former , mais il n'a jamais été nommé successeur de Mikao. M. Hayashi promut activement le Reiki dans tout le Japon, fondant le Hayashi Kenkyu-kai et donnant des séminaires pour transmettre le Reiki à un grand nombres de personnes. Il mit fin à sa vie le 11 mai 1940 ne voulant pas participer au conflit mondial dans lequel le Japon s'était engagé.
Il  laisse des archives démontrant que le Reiki trouve la source des maladies somatiques et restaure la vibration ou l'énergie nécessaire pour redonner son intégralité à l'organisme.

 Un jour, en 1935, Hawayo Takata, une jeune femme d'Hawaï fut amenée à cette clinique après avoir quitté l'hôpital où elle aurait normalement dû être opérée d'une tumeur. Elle fut traitée plusieurs heures par jour par des praticiens qui se relayaient. La maladie régressa tandis que grandit son désir d'apprendre le Reiki. Le Docteur Hayashi consentit à la former. Madame Takata et ses deux filles demeurèrent au Japon avec la famille Hayashi pendant un an. De retour à Hawaï, sa pratique était florissante. Hayashi et sa fille lui rendirent visite et restèrent travailler à ses côtés pendant plusieurs mois. En février 1938, Hawayo Takata fut initiée comme Maître de la pratique Usui. Hayashi et sa fille retournèrent au Japon.

Peu de temps avant le début de la guerre entre les USA et le Japon, Madame Takata se rendit au Japon auprès du Docteur Hayashi. Il la reconnu comme son successeur en Reiki.



Commenter cet article