LACHER PRISE - 9 - Reiki, Sophrologie & Relax. en Seine et Marne

Publié le par Sylvie

LACHER PRISE
Episode 9
 
En quête de sérénité

Haïkus … l’art de saisir l’instant présent

 


Voir l’essentiel, capter les éclats du quotidien, c’est l’exercice auquel invitent ces poèmes en trois lignes. Une nouvelle voie de sérénité ?

 

Pour apprendre à se poser et à goûter les le flux de la vie, le Japon nous avait déjà offert le zen, l’ikebana (arrangement floral japonais créant une harmonie de construction linéaire, de rythme et de couleurs), la calligraphie … et le Reiki. Il faut également compter désormais avec le haïku.

 

Le haïku est un court poème en trois vers et dix-sept syllabes –avant traduction. Né au VIIe siècle, il connut son plein succès au XVIIe et attire aujourd’hui un public de plus en plus large.

 

Ce style d’écriture s’inscrit bien dans notre époque : culture de la rapidité… tout est bref. Mais attention, le haïku donne surtout une fausse impression de vitesse, ce que confirme le sémiologue (scientifique qui étudie les systèmes de communication par signes entre les individus) Roland Barthes « Il provoque un tilt mais après on réfléchit ». Car en écho d’un haïku résonne toujours ce qui n’a pas été dit mais qui est seulement suggéré, comme dans le plus célèbre d’entre eux, écrit par le poète Matsuo Bashô (1644 – 1695)  :

 

Paix du vieil étang,

Une grenouille plonge,

Bruit de l’eau

 

On sent les émotions du poète sans que celles-ci soient écrites, et ce non-dit fait toute la beauté du poème…

 

Une poésie de la maturité.

 

Dans de nombreux ateliers, concours, sites internet, il est à constater un appétit grandissant pour cette écriture rapide, gratuite, attachée aux détails et à la vie quotidienne.

 

Mais il est remarqué que la pratique du haïku se développe davantage à partir de 40 ans. Est-ce l’approche d’une relative maturité qui provoque ce besoin ? Comme s’il fallait prendre conscience du temps qui passe pour vouloir le retenir.

 

Alors, si cette quête du moment présent vous tente … nous verrons plus tard les quatre étapes à suivre...



A bientôt !
 

 

 

 

Publié dans Un peu de sagesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article