STRESS & HYPERVENTILATION CHRONIQUE ???? Reiki & Sophrologie en Seine et Marne

Publié le

undefined



             ET SI VOUS FAISIEZ DE L'HYPERVENTILATION CHRONIQUE 
                                       SANS LE SAVOIR  ?????



Ce mal, qui touche 15 à 20 % des Anglos-saxons, n'est pas reconnu en France.

Les français n'ont pourtant pas une constitution différentes de nos amis d'outre-manche mais, chez nous, toute manifestation d'anxiété (palpitations, boule dans la gorge, troubles du sommeil) accompagnée de signes neuromusculaires (paupière qui clignote, picotements autour de la bouche ou au bout des doigts, crampes musculaires) est "mise sous le compte de la spasmophilie" comme le remarque le Docteur Dervaux (auteur de "Et si c'était de l'hyperventilation" Leduc S. Editions).

"Or, si les traitements habituels de la spasmophilie, dont le plus connu est le magnésium, ne donnent aucun résultat, c'est qu'il s'agit peut être d'une hyperventilation chronique, a fortiori si les symptômes sont des essoufflements !".

Attention toutefois à ne pas tomber dans l'excès inverse et à tout mettre sur le dos de l'hyperventilation. Il convient d'en parler avec son médecin traitant.

TOUT EST DANS LA RESPIRATION


Principales victimes de l'hyperventilation chronique : les femmes qui ont une vie professionnelle. Cela nest pas étonnant car ce trouble est la conséquence d'un trop-plein de stress. Et il faut avouer qu'avec des journées bien remplies, les femmes ont des raisons de se faire du souci. "Le problème, souligne le docteur Dervaux, est que les personnes concernées ne se rendent pas compte que leur respiration est déréglée, comme bloquée à mi-parcours. Et la mode des vêtements serrés ne favorise pas la respiration abdominale".

Il faut donc apprendre à respirer normalement, amplement, avec le ventre. Au début cela se fait sous formes d'exercices (voir à ce sujet les articles sur les exercices de respiration).

Par exemple : allongé(e) sur le sol, les jambes repliées, la région lombaire bien en contact avec le sol, posez vos mains sur l'abdomen et ressentez votre respiration. Au besoin, visualisez un ballon que vous gonfleriez à l'inspiration, et voyez-le se dégonfler à l'expiration.

Au fur et à mesure de la pratique des exercices, votre respiration deviendra abdominale (Je précise qu'il n'y a pas de miracle et que ce n'est qu'à force d'entraînement que votre respiration abdominale s'installera...) et que cela deviendra un réflexe.

Cette respiration vous permettra un massage automatique des organes internes et une meilleure gestion de votre stress et de vos émotions.

"Selon nos voisins anglo-saxons, cela suffit à faire disparaître tous les petits troubles anxieux qui peuvent gâcher la vie. Et ce n'est pas un remède qui creusera le trou de la sécurité sociale..." selon le Docteur Dervaux.

Devant la demande de beaucoup d'entre vous, un atelier sera mis en place prochainement sur le thème "Apprendre à respirer pour vivre mieux". Cet atelier se déroulera au Cabinet d'Emerainville sur une après-midi. Je vous communiquerai la date précise prochainement ainsi que le détail. Si cela vous intéresse dès à présent, n'hésitez pas à me le faire savoir par mail : duclossy@wanadoo.fr


Commenter cet article

fauteuil relaxation 16/02/2008 19:04

super infos sur votre site

Sylvie 19/03/2008 16:15

Merci pour votre commentaire sur mon site.... j'ai eu de gros problème d'ordi... le lutin Wi-fi ne voulant plus pédaler.... Bref, contente que ce blog vous plaise et j'espère qu'il vous apporte des infos intéressantes.A bientôt, qui sait ?Sylvie